Pourquoi toute entreprise devrait commencer un blog


Voici trois semaines, un responsable d’une société de microprocesseurs sur la Côte d’Azur me racontait une anecdote survenue à son ancien associé à Nice. Dans sa jeunesse, ce physicien, originaire du Québec, avait conçu un synthétiseur électronique assez particulier. A l’époque, l’instrument avait rencontré un certain succès auprès des professionnels. Quelques décennies plus tard, rentré au Canada après divers détours, l’inventeur a ressorti ses plans. Il les a adaptés pour finalement améliorer la machine initiale. Pour promouvoir le nouveau prototype, il vint à l’idée de l’inventeur, mi-2008, de mettre un blog en ligne. Il y parle de sa passion, des nouveaux sons fabriqués, des raisons qui le poussent à choisir telle ou telle option.

Assez rapidement, le blog a drainé quelques férus de musique électronique expérimentale. Mais trois semaines plus tard, le physicien tombe presque de surprise en découvrant le commentaire d’un très grand compositeur de films à Hollywood. Oscarisé et célèbre dans le monde entier. Ce dernier était à la recherche de nouveaux sonq. Il se montrait très curieux du potentiel du synthétiseur développé par l’auteur du blog. Après quelques échanges, cette discussion impromptue en ligne a débouché sur une rencontre. Une collaboration semble aujourd’hui plus que probable entre les deux hommes.(Entreprise Globale a contacté l’intéressé à Montréal. Les négociations sont encore confidentielles. L’inventeur du synthétiseur demande de ne pas en dévoiler le nom).

Ce récit est riche d’enseignements sur la nouvelle culture de communication interactive et des outils aujourd’hui à la disposition des entreprises et des personnes innovantes. Les PME ont le plus à gagner de l’émergence du web « social ». En d’autres mots, toute entreprise qui se doit devrait mettre sur pied un blog.

Le site internet Presse-Citron se penchait la semaine dernière sur cette question du blog pour les PME. Presse-Citron énumère ainsi dix bonnes raisons qui, pour lui, justifient la mise en ligne et l’animation d’un blog dans chaque entreprise. Le site IE Love PME a synthétisé le billet, résumé ci-dessous.

Pourquoi un blog de PME, donc ?

1. – Pour la communication externe : une entreprise a toujours des choses à communiquer. Les sujets peuvent balayer les considérations générales sur le métier, les anecdotes qui ponctuent la vie des affaires, les brèves sur le secteur d’activité concerné ou encore des témoignages clients…


2. –
Pour dialoguer avec l’extérieur : le blog permet la réaction des lecteurs, et l’entreprise peut apprendre beaucoup de commentaires que ceux-ci laissent sur les notes.
3 – Influencer : l’entreprise prend soin de son image sur un blog, elle peut également contrer les attaques des concurrents en menant des opérations de guerre de l’information et pour s’assurer la conquête d’un secteur.
4. – Etre correctement référencé par les moteurs de recherche sur internet : organiquement optimisé et pensé pour un bon référencement dans les moteurs de recherche le blog prend le dessus sur les sites statiques. Une personne qui réalise une recherche sur Google dans votre domaine d’activité tombera plus rapidement sur votre site web.
5. – Motiver le personnel de l’entreprise: impliquer les employés dans l’alimentation du blog peut être un moteur pour les motivations. Certains y verront une façon de s’exprimer et un moyen de reconnaissance. Parler de sa « boîte » donne l’envie d’en faire la publicité et de se sentir concerné par ses réussites.
6. – Faire de la veille : tenir un blog oblige à être au fait de l’actualité, et donne l’occasion et l’envie d’aller voir ce que font les concurrents.

7. – S’imposer comme autorité dans un domaine : blogger régulièrement et fréquemment sur un sujet fera de l’entreprise l’expert dans le domaine, sa notoriété se développera rapidement.
8. – Générer une newsletter sans se fatiguer : le triple effet blog consiste à bénéficier des fonctions de syndication (flux RSS) inhérentes au blog pour générer plusieurs canaux de communication à partir d’un seul article. L’entreprise blogueuse pourra facilement éditer une newsletter par email (voire sur papier), qui sera générée automatiquement à partir du fil RSS des billets du blog. A partir d’une seule matrice de production, on génère trois flux d’information : le blog, la newsletter, l’alimentation du site corporate.
9. – Diffuser largement de l’information à travers le monde : quand on édite un blog, celui-ci génère automatiquement un flux RSS. Et avec un flux RSS on peu presque tout faire, et notamment le publier sous plusieurs formes et plusieurs supports, à travers le monde .

Le dirigeant de PME objectera, logiquement, le temps consacré à l’animation et à la rédaction du blog. L’incertitude due à la méconnaissance de ce nouveau média. Pour Presse-Citron, quatre ou cinq articles par mois suffisent. La tâche n’est pas insurmontable. Autre avantage: le blog ne coûte (quasi) rien en investissement. En période de crise, cela compte. Il permet d’échanger avec partenaires, prospects, clients et/ou fournisseurs de façon fluide et (en théorie) non ambigüe. Nous y reviendrons.

8 réactions à “Pourquoi toute entreprise devrait commencer un blog”

  1. Herve Kabla le 29 janvier 2009 à 2:04

    Tres belle histoire en effet, mais le scenario classique d’un blog d’entreprise est bien moins la génération de leads, que d’établir une passerelle entre une entreprise et ses clients, directs ou indirects.

  2. jyhuwart le 29 janvier 2009 à 11:06

    Absolument d’accord, Hervé. Ce petit récit n’avait comme modeste but que d’éveiller au potentiel ultime de ce genre d’outil. Cela dit, j’ajouterais, outre l’aspect passerelle, le rôle de « clignotant », sorte de signal qui dit sur le web: j’existe. Cet aspect deviendra à mon sens déterminant pour les PME-PMI. Moins sans doute pour les grandes entreprises, lesquelles ont déjà pignon sur rue.

    ps: je connaissais votre blog. Je vous confirme aimer beaucoup votre approche du corporate blogging.

  3. Julien le 2 février 2009 à 10:04

    Merci, Jean-Yves ! Très intéressant. En 7bis, on pourrait peut-être ajouter : « Les blogs sont une source d’informations de première main qu’apprécient les journalistes ». Qu’en penses-tu ?

  4. jyhuwart le 2 février 2009 à 10:28

    @Julien On n’en est pas encore là. Je dirais qu’une majorité de journalistes se méfient encore des blogs. Sauf s’ils sont bien identifiés et rattachés à un organisme ayant pignon sur rue. Exemple, une entreprise.
    Mon sentiment, néanmoins, est que sur la durée, les blogs et apparentés (pages sur réseaux sociaux, etc.) vont prendre de plus en plus de place dans le paysage médiatique en Europe. Comme c’est déjà très nettement le cas aux Etats-Unis aujourd’hui.

  5. forzo le 3 février 2009 à 20:55

    pour une PME on comprend bien, mais qu’en est-il pour une startup qui n’a pas encore ou n’a que peu de clients ? est-ce que l’investissement en vaut vraiment la peine? est-ce qu’il ne vaut pas mieux intervenir plus succinctement sur les blogs des autres, là où il y a déjà un certain trafic , avant de créer son propre blog ?

  6. jyhuwart le 3 février 2009 à 21:21

    Un start-up, plus encore que d’autres sans doute, a intérêt à démarrer un blog. L’investissement est nul. C’est donc du marketing gratuit (en dehors du temps passé, une fois par semaine par exemple, à l’alimenter). Quand le cash est rare, c’est cela de gagné. Aller commenter sur d’autres blogs est déjà une bonne étape. Mais quid des gens qui veulent échanger avec vous ? Comment peut-on vous trouver via les moteurs de recherche si vous ne parler pas en dehors d’un site statique de vos passions ou expertises ?
    Il s’agit d’une démarche d’ensemble. Seulement commenter serait un expérience incomplète qui n’en dira que peu ou pas suffisamment sur vous.

  7. Externalisation le 30 décembre 2009 à 9:00

    Une belle histoire ressemblant à une conte de fée. Mais ce n’est pas toujours le cas.

  8. jyhuwart le 4 janvier 2010 à 12:29

    C’est certain. Mais c’est une importante option parmi d’autres…

Une opinion à exprimer?