50 manières d’encourager une culture de l’innovation dans l’entreprise


« Moins de une personne sur cinquante dans l’entreprise trouve ses meilleures idées au bureau, indique le consultant en créativité Mitch Ditkoff. Les meilleures idées surgissent dans des environnements variés et impromptus. Sous la douche, dans le bus, etc. »

Les entreprises les plus innovantes sont celles qui parviennent à favoriser et à capter ces moments. Les environnements trop rigides, planifiés et homogènes limitent la créativité. Steve Jobs, co-fondateur d’Apple, reconnu comme l’un des groupes les plus innovants de la planète, a ainsi déclaré voici quelques temps que la firme n’avait pas procédé à une étude de marché pour lancer l’iPod. « Simplement, nous voulions le créer », a-t-il dit. L’iPod est l’un des plus grands succès planétaires contemporains.

Ces entreprises innovantes ont en commun d’avoir mis en place un biotope spécifique, favorable à la germination d’un maximum d’idées et à leur traduction dans des services et produits. Ou un environnement favorable, elles sont parvenus à instaurer une véritable culture de l’innovation.

Une culture de l’innovation ne se décrète pas, bien entendu. Mitch Ditkoff, dans Idea Champion, propose néanmoins une liste de 50 bonnes pratiques très utiles pour instaurer une culture de l’innovation durable dans l’entreprise. C’est possible, laisse-t-il entendre. Même dans les entreprises organisées comme dans un peloton militaire.

Voici un échantillon de cette liste de 50 manières d’encourager une culture de l’innovation durable

1. N’oubliez jamais que l’innovation ne se décrète pas. Elle ne résulte pas de pattern rigides. Créer une culture plus innovante constitue un acte organique et créatif.

2. Expulser toute peur du lieu de travail. La peur des individus (qu’en dira-t-on, critique, conflit avec collègues, etc.) est l’ennemi public numéro 1 de la culture innovante.

3. Favoriser une bonne ambiance. Une ambiance d’amusement. Sans un climat de fun, il manquera toujours quelque chose dans le processus.

4. Remettez toujours en question l’autorié, en particulier celle de vos préjugés.

5. Commettez de nouvelles erreurs

7. Améliorez les stimulis visuels dans l’espace de travail. Remplacez les tons gris et blancs par des couleurs chamarées. Ajoutez des photos, des oeuvres d’art, qui peuvent inspirer les individus et les encourager à penser différemment. Changer la disposition de l’espace à la moindre occasion.

8. Aidez les gens à élargir leurs repères en créant des équipes hétérogènes, faites tourner les employés dans de nouveaux projets. Surtout des projets qui les fascinent.

10. Assurez-vous de laisser au personnes du temps pour persévérer dans leurs propres idées.

13. Montrez une certaine tolérance envers les suggestions insuffisamment développées. Sachez vous contentez de données parfois légères. Il est impossible de réunir tous les faits et toutes les informations à propos d’un sujet en particulier. « Tous ce qui compte ne peut-être compté. Et tout ce qui peut être compté ne compte pas toujours », disait Albert Einstein.

14. Réjouissez-vous des échecs. Quelque 50 à 70% de toutes les innovations de produit ont échoué même dans les compagnies les plus fructueuses. Le principal facteur de différenciation entre les entreprises qui réussissent leurs innovations et celles qui échouent n’est pas le taux de réussite. En fait, les entreprises qui surmontent le défi de l’innovation sont celles qui parviennent à introduire énormément d’idées, d’expériences pilotes et d’innovation de produits dans le pipeline.

18. Encouragez les gens à sortir de leur bureau et de leur silo. Encouragez-les à se rencontrer informellemnt, en petits groupes, etc.

24. Communiquez, communiquez, communiquez, communiquez, communiquez et communiquez encore. Répéter chaque message important au moins six fois.

26. Ne vous focalisez pas sur la croissance. La croissance est le produit des innovations à succès. Concentrez-vous sur le processus consistant à capter les idées et les mettre en pratique jusqu’à commercialisation.

28. Convainquez-vous que les meilleures innovations sont initiées par des individus agissant de leur propre chef, à la lisière de votre organisation. Ne fabriquez pas des processus d’innovation trop rigides, afin de laisser cours aux efforts spontanés. Pensez à l’innovation « auto-organisée » plutôt qu’aux directives et au contrôle.

32. Evitez la paralysie analytique. Les actions chaotiques sont préférables à l’inaction ordonnée.

34. Sachez que s’attaquer au départ au coût ne résout jamais aucun problème.

37. Cherchez des feed back en provenance d’origines diverses.

41. Ne faites de l’innovation la responsabilité d’un petit groupe de personnes uniquement. Faites de l’innovation la responsabilité de tous. Avec des objectifs pour chacun à ce niveau, souples et réalistes.

44. Le principe de l’allocation de ressources est le dernier bastion de la « planification à la soviétique » en entreprise. Pensez les opportunités d’innovation comme « des aimants à ressource ».

48. Otez les obstacles qui empêchent tout individu de communiquer des idées courageuses et neuves au top management

La liste complète des 50 recommandation est consultable ici.

(Photo Flickr Purrrpl_Haze)

2 réactions à “50 manières d’encourager une culture de l’innovation dans l’entreprise”

  1. 25 moyens pour développer une culture d’innovation | créativité 33 le 17 février 2014 à 22:19

    [...] Développer une culture de l’innovation en favorisant les échanges. ■ http://www.entrepriseglobale.biz: 50 manières d’encourager une culture de l’innovation dans [...]

  2. Le climat de votre entreprise favorise-t-il la culture d'innovation? - Stratégie MP le 20 juin 2018 à 12:25

Une opinion à exprimer?