15 caractéristiques du management du 21ème siècle


« Le management du futur sera ouvert et globale ! »

Ce n’est pas moi qui le dit, mais Stefan Lindegaard, sur son excellent blog 15inno. Ce spécialiste danois de l’innovation ouverte (open innovation), s’inspire lui-même de Gary Hamel, célèbre professeur de management stratégique à l’université de Harvard.

A distance, l’un et l’autre dégagent quelques caractéristiques clés d’un management efficace. Un management qui pourra mieux répondre aux défis et réalités de ce début de 21ème siècle.

Voici 15 facettes principales de ce management d’aujourd’hui, un peu, et surtout de demain :

1. Le management de demain intègrera les idées de communauté et de citoyenneté

Les processus et les pratiques en vigueur demain devront refléter réellement et sincèrement l’interdépendance de toutes les parties prenantes, internes et externes à l’entreprise. Plus question de séparer les questions de responsabilité sociale de l’entreprise (CSR), en les logeant dans une antenne périphérique, du reste de l’organisation.

2. Supprimer les pathologies du formalisme hiérarchique

Retrouver les avantages du leadership naturel. Les postes de décision ne doivent plus être le résultat de tractations opaques, en coulisse, ou d’un héritage historique, mais émerger du groupe.

3. Travailler sur la confiance plutôt que sur la peur

La méfiance et la peur, trop souvent présente dans les organisations, pénalisent l’innovation et l’implication des uns et des autres. Les systèmes de management à venir devront veiller, impérativement, à enrayer celles-ci.

4. Réinventer les instruments de contrôle

Afin d’équilibrer au mieux liberté et discipline, les systèmes de contrôle de performances seront géré au plus près, par les cercles proches. Le moins possible au niveau d’autres strates de l’entreprise.

5. Redéfinir la fonction de leader

L’image d’Epinal du leader, un décideur viril et héroïque, correspond aux formes que prend le pilotage des entreprises en ce début de 21ème siècle. Le leader de demain sera davantage un architecte des systèmes sociaux, capable de favoriser l’éclosion de nouvelles dynamiques d’innovation et de collaboration entre les individus.

6. Déployez-vous et exploiter au maximum la diversité des équipes

Le système managérial de demain encouragera la diversité,  les désaccords et les divergences de vue autant qu’il valorisera le consensus et, in fine, la cohésion.

7. Déconstruire l’organisation en petites unités

Pour devenir plus innovante, pour accroître leur potentiel d’adaptation, les grandes organisations se restructureront en petites cellules, plus flexibles, créatives et malléables.

8. Laisser chacun participer au choix des directions

La responsabilité relative à la fixation des objectifs devra impliquer la possibilité pour chacun de faire entendre sa voix, sans risque, quel que  soit son rang hiérarchique.

9. Mettre en place une démocratie de l’information

Les entreprises ont besoin de systèmes d’information complets et transparents auquel chaque employé doit pouvoir avoir accès, afin d’agir mieux, dans l’intérêt commun.

10. Protéger les rebelles

Les systèmes managériaux doivent donner plus de capacités d’action aux salariés dont les émotions tendent à les tourner dans une perspective de futur plutôt que vers le passé.

11. Elargir le champ d’autonomie des employés

La gestion des équipes doit encourager la prise d’initiatives en provenance de la base ainsi que les expérimentations locales.

12. Créer des marchés internes pour les idées, les talents et autres ressources

L’allocation des ressources via des plates-formes ouvertes pourra s’avérer plus efficace que de laisser la hiérarchie fixer seule la distribution de celles-ci.

13. Dépolitiser les processus de décision

Dans les organisations traditionnelles, les décisions devraient pouvoir être prises indépendamment des stratégies de positionnement personnelles des uns et des autres. Mieux vaut puiser dans la sagesse collective de l’entreprise.

14. Permettre à des communautés de passion d’émerger

Une autre façon de stimuler l’implication et l’énergie des salariés consiste à laisser des communautés passionnées jaillir spontanément au sein de l’organisation.

15. Rééquiper le management pour s’insérer dans un monde ouvert

Les réseaux de création de valeur transcendent souvent les limites de l’entreprise. Ils rendent, de la sorte, obsolètes les outils de management basés sur le pouvoir et l’autorité.

Un nouvel attirail managérial est nécessaire pour bâtir de nouveaux écosystèmes complexes.

8 réactions à “15 caractéristiques du management du 21ème siècle”

  1. christine dugon castan le 20 juin 2010 à 10:14

    une bonne synthèse du management de demain qui est effectivement dans la direction que décrit Gary Hamel « la fin du management ». il ya un vrau changement de représentations : leadership/autorité, collaborateur/contributeur, pouvoir, innovation… Un changement de niveau 2 qui doit être porté par les entreprises, les managers mais aussi les « collaborateurs » et les consultants, coachs : un chantier du XXIème siècle qui va au-delà de l’entreprise et touche toute notre société !

  2. Nadhmi le 1 octobre 2010 à 22:02

    Quand nous allons trouver un tel style de management dans les entreprises étatiques des pays en développement?

  3. 15 caractéristiques du management du 21ème siècle : Entreprise Globale « Portail sur le Coaching d'Intelligence Collective le 20 novembre 2011 à 13:52

    [...] Voici 15 facettes principales de ce management d’aujourd’hui, un peu, et surtout de demain :Via http://www.entrepriseglobale.biz Share this: Intelligence collectiveShareLinkedInFacebookTwitterJ'aimeJ'aimeSoyez le premier à [...]

  4. 15 caractéristiques du management du 21ème siècle : Entreprise Globale « Institut Francophonne d'Intelligence Collective – IFIC le 11 novembre 2012 à 22:07

    [...] on http://www.entrepriseglobale.biz Share this: Intelligence collectiveShareLinkedInFacebookTwitterPrintGoogle +1TumblrEmailJ'aime [...]

  5. Michel Henric-Coll le 21 décembre 2012 à 11:24

    Tout à fait d’accord avec Stefan (et Gary).

    Ils ont dit quoi, je propose le comment dans mon livre, l’Organisation Fractale.

    Peut être vous interessera-t-il de le connaître.

    http://www.fractalteams.com/fr/livre.html

  6. Sophie Feltrin le 29 décembre 2012 à 23:55

    Enfin des commentaires de fond! MERCI.
    Et je repense à cette phrase de Gandhi : « be the change you’d like to see in the world ».

  7. Le management du futur sera ouvert et global ! | Le Chemin de la Confiance le 17 juin 2013 à 16:56
  8. Blaise le 17 février 2014 à 18:33

    Une belle image effectivement de ce que devrait etre le management mais tout ca me semble tout de meme un peu utopique,compte tenu de la mentalité de la plupart des dirigeants, en France en tout cas. Mais effectivement, à bien y regarder, le fait de placer le salarié au coeur de l’action et de favoriser son esprit d’initiative et sa force de proposition est bénéfique pour l’entreprise, cela lui permet d’avancer plus vite en gommant peu à peu les barrières de la hierarchie patriarcale.

Une opinion à exprimer?