Demain, les nouvelles entreprises démarreront peut-être toutes d’un espace de Coworking


Imaginez, demain, quelqu’un, porteur d’un projet, qu’il veut transformer en entreprise. Naguère, il/elle pouvait démarrer de chez lui/elle. Travailler sur la table du salon, dans son garage, dans une pièce aménagée en bureau, s’il/elle le pouvait… De 8h30 du matin à 17h00 avant que les enfants rentrent, il/elle ne voyait personne,  à moins d’avoir planifié quelques rendez-vous durant la journée…

Dans les premiers mois d’activité, par ailleurs, le candidat entrepreneur « perd son temps » dans d’interminables navettes avec les guichets chargés de l’aider : pour telle inscription, telle demande de subside, tel enregistrement, tel rendez-vous avec un coach, telle discussion avec le comptable, l’avocat, des investisseurs potentiels, un graphiste, etc.

Quid s’il était possible de rompre cet isolement pesant et s’il était possible d’éviter ce long marathon des procédures, administratives et autres ?

En d’autres termes, plutôt que de faire le tour des prestataires indispensable au démarrage de l’activité, si ces derniers venaient à l’entrepreneur ?

Le Coworking, une réponse à plusieurs problèmes

Le coworking est une réponse commune à plusieurs de ces soucis de départ de tout entrepreneur.

Mais c’est bien d’autres choses aussi.

Le coworking, ce sont des espaces ouverts dans lequel des entrepreneurs, des travailleurs freelance et, parfois, de télétravailleurs, s’installent pour travailler chacun sur leurs projets respectifs.

Les interactions qui naissent donnent le jour à un véritable écosystème dynamique. Les uns apprennent des autres. Les membres font profiter les autres de leurs réseaux. De multiples compétences se croisent dans ces espaces ouverts. Les réussites sont célébrées et génèrent de l’émulation à l’intérieur et à l’extérieur des espaces de coworking. La communauté est la raison d’être du coworking.

Les opérateurs de tous ordres (publics, financiers, prestataires de service…), de leur côté, peuvent trouver dans les espaces de coworking un lieu central où toucher ce public à priori très dispersé des entrepreneurs et travailleurs indépendants. Gain de temps et d’énergie pour tous…

Les espaces de coworking permettent, par ailleurs, de réduire les coûts de démarrage d’une activité. Les utilisateurs paient en effet à l’usage et non sur base d’un bail mensuel (qui grève souvent le déjà maigre budget de départ…).

Enfin, ces espaces de coworking, lorsqu’ils se mettent en réseau les uns avec les autres, décuplent le rayon d’action potentiel de leurs membres. Un entrepreneur basé à Lyon souhaite savoir comment son approche commerciale serait perçue à Munich ? Les relais activés entre espaces de coworking devraient faciliter la possibilité d’entrer avec la ou les bonnes personnes sur place…

L’essor très rapide du Coworking aux Etats-Unis et en Europe

Voici deux ans, le mouvement du coworking n’était encore qu’une vaguelette. Ce dernier s’est aujourd’hui transformé en forte houle…

Près de 300 espaces de Coworking auraient aujourd’hui vu le jour aux Etats-Unis. De nouveaux ouvrent espaces leurs portes chaque semaine, sur les deux côtés comme dans les villes du Middle West.

Cette semaine, Michael Bloomberg, le maire de New York, a annoncé son soutien financier à l’ouverture d’un business incubator/coworking space dans le Bronx d’une capacité de 400 entrepreneurs.

L’Europe n’est pas en reste. Plus de 140 espaces de Coworking ont ouvert ces dernières années (voici une liste). Idem, ce n’est visiblement qu’un début.

Des projets d’ouverture d’espaces de coworking écloses dans un nombre grandissant de villes du Vieux continent.

Quelques statistiques apparaissent également.

Selon une enquête menée par le magazine en ligne Deskmag à Berlin, l’usager typique d’un espace de Coworking a entre 30 et 40 ans. Les femmes représentent 40% des « coworkers ». Ils sont aujourd’hui la générations des « laptopreneurs« .

La première conférence européenne consacrée au Coworking, à Bruxelles, les 19-20 novembre prochains

D’ici quelques années, les candidats entrepreneurs ne se poseront sans doute plus la question : leur premier réflexe, pensons-nous, sera de s’informer et de rejoindre un espace de coworking dans sa ville…

A  moyen ou long terme, toute entreprise nouvelle pourra dire, après quelques exercices d’existence : je suis née dans un espace de coworking.

C’est parce que nous entrevoyons cette évolution que le think tank Entreprise Globale est à l’initiative de la première conférence européenne consacrée au Coworking : Coworking Europe 2010.

Celle-ci se tiendra au Hub Brussels, à Bruxelles, les 19 et 20 novembre 2010 (voici le programme). Inscriptions ici.

Déjà plus d’une centaine de personnes se sont inscrites, venant d’une vingtaine de pays différents !

Une réaction à “Demain, les nouvelles entreprises démarreront peut-être toutes d’un espace de Coworking”

  1. Bobby021 le 18 juin 2014 à 9:45

    Article très intéressant ! Le coworking s’est largement développé depuis 2010, de grandes villes d’Europe y ont largement proposé mais même des villes de Province en France font de plus en plus l’expérience de ce type d’immobilier d’entreprise. Pour avoir testé moi-même plusieurs types de coworking (y compris les bureaux partagés de sociétés comme http://www.regus.fr, par exemple), le vrai coworking, celui avec une certaine philosophie de partage des locaux mais aussi de la connaissance, est le meilleur qui soit !

Une opinion à exprimer?