Pourquoi les PME commencent-elles à utiliser les médias sociaux ?

20 mars 2012

Pour quelle raison votre PME s’engagent-elle sur la voie des réseaux sociaux ?

« Ce n’est pas cher ». « Nos clients sont présents sur ces plates-formes ».

Quels sont vos principaux objectifs ?

« Entrer en relation avec nos clients ». « Gagner en visibilité ».

Voici quelques unes des réponses collectées par le groupe américain Intuit dans le cadre d’une enquête sur la présence des PME sur les médias sociaux.

Les moyens investis en termes de ressources humaines, notamment, on le voit, varient beaucoup d’une petite ou moyenne entreprise à l’autre.

Néanmoins, une large majorité des PME (60%) actives répondent aux commentaires et sollicitations des personnes qui les interpellent en ligne, montrant que la culture de l’interactivité gagne du terrain ches celles-ci

Les internautes du monde passent 66% de temps en plus sur les réseaux sociaux qu’en 2009

6 octobre 2010

Les internautes dans le monde passent 66% de temps en plus sur les réseaux sociaux que voici seulement une année.

Cette statistique, produite par le cabinet d’étude Nielsen, avait été diffusée au début de l’été. Elle revient à l’ordre du jour suite à cette présentation graphique de l’état des réseaux sociaux dans le monde, que l’on doit à InsideView.

Le Brésil en tête…

Les blogs et les réseaux sociaux sont désormais l’objet de visites de la part de trois quarts des internautes de la planète, apprend-on.

Le Brésil, l’Espagne, l’Italie et le Japon sont les pays les plus férus de réseaux sociaux, même si les plates-formes dominantes varient d’un marché à l’autre.

Quelque 86% des internautes brésiliens fréquentent les blogs et réseaux sociaux. En temps passés sur les plates-formes sociales, ils sont toutefois dépassés par les internautes australiens. Ces derniers passent en moyenne 7 h 19 min par mois sur les réseaux sociaux. Un record.

Les grandes entreprises de plus en plus actives sur les réseaux sociaux

Désormais, on le sait, les marques se sont emparées de ce territoire. Au sein du classement Fortune 100 des cent plus grandes entreprises américaines, 65% ont un compte Twitter, 54% ont une page Facebook et 50% un compte sur Youtube.

Le géant de la grande ditribution Wal-Mart, par exemple, est l’un des plus actifs sur Twitter. Voici d’ailleurs la listes des comptes Twitter du Fortune 100.

Fini le temps de la figuration sur les réseaux sociaux, semble-t-il. Les plus grandes marques (américaines), selon l’enquête, publient en moyenne 3,6 fois par semaine sur leur page Facebook. Tandis qu’elles postent une dizaine de vidéos par mois sur Youtube.

Plus d’informations dans l’infographie ci-dessous, réalisée par Inside View.

Social Media Facts and Figures
Social Selling Software – InsideView.com

Idées pour enseigner les médias sociaux dans les business schools

8 septembre 2010

Selon une récente étude réalisée par le groupe informatique américain, trois clients de IBM sur quatre sont aujourd’hui demandeurs de formations pour comprendre et développer une présence sur les médias sociaux.

« Ils se rendent compte de la multiplication des points de contacts sur ces environnements en ligne et veulent, à présent, trouver le moyen de prendre langue avec leurs partenaires et prospects », indique le rapport de IBM.

L’eBusiness, seulement un cours à option, souvent , dans les business schools européennes…

S’ils se tournent, notamment, vers IBM, c’est parce qu’ils ne trouvent pas (encore?) sur ces sujets d’interlocuteurs dans les écoles de commerce. Dans trop de business schools européennes, l’e-business reste déconsidéré. Au mieux, la matière est l’objet d’un ou plusieurs cours à option, non obligatoires.

Alors pensez, en 2010, une formation relatives à l’utilisation des médias sociaux dans le cadre économique… A ce rythme, le business 2.0 ne fera pas son entrée dans les écoles de commerce du Vieux continent avant des années…

Quoi qu’il en soit, le Blog Gauravonomics propose une grille sur base de laquelle pourrait être créée un tronc d’enseignement en la matière.

Réseaux sociaux pour le marketing, les RH, la logistique, la communication corporate, etc.

L’auteur, Gaurav Mishra, a réfléchi aux diverses disciplines enseignées dans les écoles de commerce susceptibles d’être influencées par les nouvelles formes de communication en ligne. Aucune, pratiquement, n’échappe à l’impact des médias sociaux.

De son analyse, Gaurav Mishrav a tiré un tableau (ci-dessous). Ce dernier détaille pour chaque matière (marketing, RH, support…) les nouvelles approches que permettent les médias sociaux, ainsi que l’influence de ces derniers. Pour le blogueur, en 2010, les médias sociaux devraient impérativement appartenir du cursus prodigué dans les business schools.

Les médias sociaux modifient les attentes des consommateurs et des partenaires. Ils modifient la mise en oeuvre des stratégies d’entreprise.

Dans un second tableau, le blogueur liste les différentes options qui se présentent à chaque discipline, selon le niveau d’expérience dans le domaine, pour intégrer les médias sociaux dans leur exercice quotidien.

Le troisième tableau (ci-dessous), illustre plus précisément encore l’utilisation potentielle des médias sociaux dans le cadre des opérations de gestion des relations clients (CRM)

De quoi, assurément, à la lecture de ces matrices, justifier, en 2010, un ajout dans les programmes de cours des principales business schools du Globe.

95% des universités américaines sont actives sur les réseaux sociaux pour attirer leurs futurs étudiants

12 juillet 2010

Quelle université n’est-elle pas encore active sur les réseaux sociaux ?

Bientôt, c’est cette question qu’il conviendra de poser plutôt qu’une autre. Aux Etats-Unis, les outils 2.0 appartiennent dorénavant à la panoplie complète des départements chargés du recrutement des étudiants des universités et écoles supérieures, révèle un récent rapport du Centre de recherche en marketing de l’Université du Massachusetts Darmouth, relayé par Master New Media.
Selon les données de 2009, quelque 95% des services d’inscriptions des universités américaines sont actives sur les réseaux sociaux. Ces derniers n’étaient que 61% deux ans plus tôt. Pour tenter de séduire un public jeune, mieux vaut , il est vrai, adopter (au moins un peu) les modes de communication de son temps…

L’université s’adonne au podcasting, à la vidéo, au blogging…

De tous les outils 2.0 à disposition des internautes, les universités et écoles supérieures américaines échantillonnées  semblent privilégier en premier lieu l’usage de Twitter. Quelque 55% des répondants disent faire usage du site de micro-blogging.

Un département de marketing universitaire sur deux entretient, par ailleurs, un blog.

La vidéo opère également une percée importante, depuis trois ans. 38% des départements recrutement des universités indiquent produire elles-mêmes des vidéos en ligne, contre 27% en 2007. Avec 22%, enfin, le podcast demeure une valeur sûre, également.

using-types_social_media.jpg

Petit bémol : si l’on note une popularité grandissante de la vidéo, les contenus demeurent souvent très convenus et insipides.

La majorité de ces vidéos se limitent en général à une brève visite guidée du campus ou à une ballade en image dans les dortoirs du campus. Certes, la matière reste utile aux futurs inscrits pour se faire une première idée de l’Université qu’ils souhaitent éventuellement contacter. Difficile néanmoins d’affirmer que ces contenus permettent à l’établissement de se différencier réellement de la concurrence…

Commentaires autorisés : une communication plus ouverte et intéractive

Quoi qu’il en soit, lLes universités US tendent à adopter des modes de communication plus ouvert. L’interactivité gagne du terrain dans les campus.

En 2007, toujours selon l’étude de l’Université Massachusetts Darmouth, près de 40% des écoles supérieures américaines fermaient leur blog aux commentaires. Deux ans plus tard, en 2009, ces dernières n’étaient plus que 19% à interdire les commentaires sur leur site internet.

Le monde académique et ses services marketing reconnaissent de plus en plus, semble-t-il, la valeur de la conversation. L’Alma Mater n’est plus une dispensatrice unilatérale de savoir. Les (futurs) étudiants attendent aussi de pouvoir s’exprimer et de l’interroger. Même les parents peuvent poser des questions de façon transparente…

Plus de multimédia et de présence sur les réseaux sociaux

En tout cas, 86% des universités sondées estiment que leur stratégie développée en matière de blogging est fructueuse.

La suite pour les écoles supérieurs américaines ?

Plus d’audio et de vidéo, répond l’étude. Mais aussi une intégration toujours plus grande du blog avec les réseaux sociaux Twitter, Youtube, Facebook et autres.

De quoi, en tout cas, inspirer les universités européennes…

Comment garder son site internet pertinent

8 juin 2010

De l’usage des médias sociaux dans les environnements business to business

12 mai 2010

Iberia s’aventure aussi sur le web 2.0

18 décembre 2009

Page suivante »